Intégration au SI
Interfaçage
Interoperabilité

Chaque développement est mesuré pour une intégration transparente au système d’information, afin de rendre interopérable les outils existants avec les futurs.

Interfaçage logiciels

Nous veillons particulièrement au sein de notre approche d’interfacer les logiciels entre eux, afin que les remontées d’informations soient effectives, transparentes et sécurisées. Cette approche permet de mettre en exergue la valorisation de la donnée, enrichie par ces interfaçages.

Intégration au système d’information

L’intégration au système d’information nécessite une préparation en amont, en analysant les impacts possibles et mises en garde sur les aspects sécuritaires et architecturaux. Nos outils sont développés pour être intégrés au sein de votre SI, c’est l’étape première de notre méthodologie, l’audit nous permettant d’avoir la cartographie de vos architectures de données et leur construction. Dès lors, l’intégration au sein de votre SI est peu voire pas impactante.

Interopérabilité

Il convient généralement d’identifier trois types d’interopérabilité : l’interopérabilité technique « pouvoir communiquer », l’interopérabilité sémantique « savoir se comprendre » et l’interopérabilité syntaxique « savoir communiquer ».

Pouvoir communiquer

Elle concerne les problèmes techniques de liaison entre systèmes, la définition des interfaces, le format des données et les protocoles, y compris les télécommunications. Elle décrit la capacité pour des technologies différentes à communiquer et à échanger des données basées sur des normes d'interface bien définies et largement adoptées.

Savoir se comprendre

Elle assure que la signification exacte des informations échangées soit compréhensible par n’importe quelle autre application, même si celle-ci n’a pas été conçue initialement dans ce but précis. En effet, des conflits sémantiques surviennent lorsque les systèmes n’utilisent pas la même interprétation de l’information qui est définie différemment d’une organisation à l’autre. Pour réaliser l'interopérabilité sémantique, les deux côtés doivent se référer à un modèle de référence d'échange d'informations commun.

Savoir communiquer

La syntaxe traduit le sens en symboles. Il y a entre la sémantique et la syntaxe le même rapport qu'entre le fond et la forme. L’interopérabilité syntaxique concerne la façon dont sont codées et formatées les données en définissant notamment la nature, le type et le format des messages échangés, Elle conduit à la notion de système ouvert permettant d'assumer l'hétérogénéité des composants.